top of page
  • Photo du rédacteurKatia Naturo

Canicule : comment bien s'hydrater en été ?


Comment bien s'hydrater en été
Boire chaud ou froid en été ?

Les températures grimpent, l’été s’annonce chaud et le plan canicule est déclenché.

Le mot d’ordre est de boire mais quelle est la meilleure façon de s’hydrater ?

Adeptes de la boisson chaude ou fraiche, qui a raison ? Quelle est la plus efficace ?

Il faut savoir que l’être humain est homéotherme ce qui signifie qu’il peut réguler sa température interne pour qu’elle reste à peu près constante, lui permettant ainsi de fonctionner de manière optimale. Cela entraine toutefois une dépense énergétique.

Pourquoi boire chaud quand il fait déjà chaud ?

Quand il fait chaud à l’extérieur et que l’on boit chaud, on augmente un peu plus la chaleur corporelle. Afin de revenir à sa température de base, l’organisme va accélérer la sudation (on transpire) ce qui permet de faire baisser la température au niveau de la peau. C’est le principe de la thermorégulation.

Cependant, à l’excès on risque aussi la déshydratation. Donc si on boit chaud il faut éviter les liquides brûlants mais aussi penser à boire plus.

A l’inverse, quand il fait chaud et qu’on boit très frais, nos thermorécepteurs envoient un message contraire et trompeur (tient, ça se rafraichit !) à notre cerveau qui va donc bloquer la sudation pour conserver la chaleur du corps.

Si une boisson fraiche fait plaisir sur le moment il ne faut donc pas en abuser et éviter de boire glacé.

Alors à quelle température boire pour éviter la surchauffe ? En fait l’idéal serait de boire à température « ambiante » car cela ne demande aucun effort pour l’organisme.

Et boire quoi ?

Boire de l’eau bien sur est indispensable en période de fortes chaleurs ; il est conseillé de boire l’équivalent d’un verre par heure environ.

L'eau de coco est une alternative intéressante et agréable pour se réhydrater.

Les infusions peuvent également être bues, tièdes, sans excès jusqu’à trois tasses par jour.

Veillez à ne pas abuser des boissons à effet diurétique (qui demandent un travail supplémentaire aux reins) comme le thé ou le café et ne pas les boire trop chauds mais plutôt tièdes.

Limiter voire éviter les boissons sucrées (sodas, jus, sirops…) qui vont plutôt favoriser la déshydratation. Idem pour l’alcool.

Bien sur on s’hydrate aussi en mangeant mais quand la chaleur arrive il n’est pas rare de voir son appétit diminuer. Pourtant, la transpiration entrainant une perte d’eau et de sels minéraux, il est important de veiller à l’équilibre de son alimentation pour limiter la déshydratation et d’éventuelles carences. Privilégiez les fruits et légumes, crus et cuits (que vous pouvez manger froids aussi) pour l’apport de fraicheur, d’eau, de vitamines et de minéraux. Pensez aussi aux gaspachos ou aux soupes froides.

Ajoutez dans vos salades des protéines (œufs, viandes, poissons, légumineuses).

Et évitez les repas lourds, trop copieux, dont la digestion demande trop d’énergie à l’organisme.

 




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page